Chanoines réguliers de Prémontré
3
Mars
IIIIè dimanche de Carême

Vivre la mission ensemble, coeur de notre vie

Les Prémontrés ont à cœur de se mettre au service des diocèses où ils sont implantés. Si leur apostolat peut prendre des formes variées, il prend avant tout une figure pastorale. La majorité des frères sont prêtres. Ainsi, bien des paroisses, attenantes à l’abbaye ou aux prieurés nous sont confiées par les évêques.

Une émission pour découvrir différentes facettes de nos apostolats :

Un reportage sur nos missions pastorales :

Déjà, au XIIIè siècle, au tout début de l’histoire de Mondaye, trois villages (alors paroisses) furent confiés à l’abbaye. Aujourd’hui, ce sont plus de soixante villages qui bénéficient directement des soins pastoraux des frères, en cette région du Bessin. Il en va de même autour de Conques et de Tarbes.

Les ministères apostoliques dans les diocèses peuvent prendre des figures variées : curé, vicaire, certes, mais aussi aumôneries de prison ou d’hôpital, services divers auprès de tous les blessés de la vie, mouvements de jeunes, …

L’apostolat s’exerce aussi, bien sûr, à partir de nos lieux de vie. Chaque lieu accueille retraitants, sessions, pèlerins ou routards. Autant de personnes à accueillir à la manière du Christ. L’hôtellerie de Mondaye voit passer de nombreux groupes très divers tout au long de l’année : aumôneries de jeunes, retraites de paroisses, de fiancés, de familles, de prêtres et de religieux ; sessions artistiques : icône, chant sacré, orgue, calligraphie… À Conques, de mars à novembre, l’hôtellerie des pèlerins de Compostelle ne désemplit pas. Le prieuré de Tarbes accueille des groupes en pèlerinage à Lourdes et loge des étudiants toute l’année.

Comment penser et accomplir aujourd’hui toutes ses missions auprès des communautés chrétiennes vers lesquels nous sommes envoyés ?

 Certainement en mettant en œuvre et en favorisant l’application de notre expérience de vie communautaire religieuse. C’est à partir de la communauté de Mondaye, lieu de notre vie quotidienne, que nous sommes envoyés vers des communautés paroissiales, qui attendent que nous leur partagions notre expérience et notre manière de vivre l’Évangile aujourd’hui. Notre vie canoniale se voudrait école d’Évangile pour notre temps, lieu d’expérimentation et de partage d’une manière de vivre à la suite du Christ.

  • Mondaye désire ainsi se faire école de prière, pour aider les communautés chrétiennes à vivre elles aussi de la prière et de la méditation de la Parole de Dieu.
  • École aussi de vie fraternelle, pour que les chrétiens apprennent, avec la richesse de leurs différences, à vivre avec d’autres dans le partage et l’action missionnaire commune.
  • Enfin, école de ressourcement et de formation, pour que tous puissent venir puiser pour leur vie personnelle et leur vie d’engagement au service des autres.