« Personnellement, je suis très heureux du résultat des dernières élections » : cette affirmation (hypothétique…) n’a pas la même signification, selon qu’elle soit prononcée aujourd’hui en France, il y a quelques mois aux États-Unis, en 1933 en Allemagne… Le contexte détermine le sens : c’est une évidence, malheureusement souvent oubliée par les lecteurs de l’évangile, par les auditeurs de belles formules évangéliques, comme « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ». 

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » : ce n’est pas une sentence désincarnée, ce n’est pas un message divin général, invitant à « prendre le chemin », à « aimer la vie »… ou autres banalités. Cette phrase, c’est Jésus-Christ qui la prononce, Dieu incarné dans notre humanité. Jésus manifeste ainsi qu’il faut « par le Christ homme, aller vers le Christ Dieu1 », par l’humanité aller à la divinité. Notre Père saint Augustin dira même que, par sa chair, par l’humanité faible qu’il assume, le Christ non seulement est notre chemin, mais il est aussi le chemin pour lui-même, par lequel il vient à nous et s’en retourne vers son Père2. C’est dans la faiblesse qu’il assume lui-même que Dieu nous rejoint, c’est par la faiblesse assumée qu’il nous élève à lui. Voilà le chemin.

 

« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » : Jésus n’a pas prononcé ces paroles à un moment quelconque de son cheminement terrestre, mais le soir du Jeudi saint ; l’évangile débute par un «  en ce temps-là – in illo tempore », qui est en réalité un « au moment de passer de ce monde à son père »(Jn 13,1). Le chemin humain qui permet d’arriver à la vie véritable, c’est justement ce que Jésus est en train d’accomplir ce soir-là, cette nuit-là : se donner totalement par amour, jusqu’à mourir sur une Croix. « Au moment de passer de ce monde à son Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, il les aima jusqu’au bout  » (Jn 13,1). Un don total de soi, qui suscite la remise de soi (également radicale) de ceux à qui il se donne sans mesure. Voilà le chemin.

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme