Index de l'article

Que sommes-nous venus célébrer ce soir ? Le Vendredi Saint – vous le savez – est le jour où « nous voulons suivre le Christ qui marche librement vers sa mort », le jour où nous accompagnons Jésus au Calvaire. D’ailleurs, pendant ces trois jours, nous Le suivons pas à pas. Hier soir, nous l’accompagnions à Gethsémani et avons veillé avec lui toute la nuit. Ce soir, nous entrons dans le silence et le deuil jusqu’à ce que, demain, la lueur pascale vienne illuminer nos ténèbres. Mais si nous en restons à dire que nous suivons Jésus pas à pas, heure après heure, alors, en ce soir, nous faisons mémoire des dernières heures d’un condamné à mort ! N’est-ce pas un peu court ? Chers frères et sœurs, que sommes-nous venus vivre ici ce soir ? Nous sommes ici pour faire mémoire de la mort du Christ sur la croix il y a deux mille ans ; nous sommes ici pour annoncer sa résurrection aujourd’hui ; nous sommes ici pour communier à son Corps et construire son Église jusqu’à ce qu’il vienne. 

« Il a été retranché de la terre des vivants, frappé à mort pour les révoltes de son peuple ». Jésus avait enseigné qu’il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Et Jésus, Lui qui est la Vérité, a vécu dans sa chair ce qu’Il avait annoncé : Il est mort, vraiment mort, pour ses amis, pour ses frères, pour les révoltes de son peuple, pour nous. Mystère d’iniquité ! Atroce vérité ! Salut immérité ! Amour totalement donné ! Don sans partage ! Oui, Jésus est mort sur la croix en ce jour. 

« Le Christ offrit des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect ». Mais ce soir, nous célébrons déjà la Croix glorieuse, la Croix victorieuse, la Croix miséricordieuse. Si nous portons à notre cou une croix, si nous la fixons sur les murs de nos maisons, c’est que cette Croix n’est pas uniquement un instrument de torture : elle est la Croix du Ressuscité ! Si Jésus est vraiment mort, Il est vraiment ressuscité. Si nous pouvons supporter l’effroyable vérité du sacrifice de la croix, c’est que nous croyons, affirmons et chantons la sainte résurrection du Sauveur. Oui, Jésus est mort sur la croix en ce jour. Et oui, nous célébrons déjà sa résurrection. 

« Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : ‘Femme, voici ton fils.’ Puis il dit au disciple : ‘Voici ta mère.’ ». Là-bas, au pied de la croix, le disciple bien-aimé est confié à la femme, et la femme est confiée au disciple bien-aimé. « Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui ». Aujourd’hui, le chrétien est confié à l’Église, et l’Église est confiée au chrétien. Oui, Jésus est mort sur la croix en ce jour ; oui, nous célébrons déjà sa résurrection. Et oui, nous construisons l’Église du Christ aujourd’hui. 

portrait

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !