Intention de prière ?

01-petit-saint-augustin-et-l-amitie-couverture_carre«  Dès l’entrée jusqu’à la sortie de table, écoutez la lecture d’usage sans désordre ni bruits de voix. Que votre bouche ne soit pas seule à prendre nourriture ; que vos oreilles aussi aient faim de la parole de Dieu ». Pour suivre ce précepte de notre règle, quelle meilleure nourriture que celle procurée par l’auteur-même de cette règle, notre père saint Augustin ?

Nos oreilles ont ainsi récemment été nourries par la lecture au réfectoire conventuel de l’ouvrage Saint Augustin et l’amitié de Jean-François Petit (Desclée de Brouwer, Paris 2008). Religieux augustin de l’Assomption, spécialiste de la philosophie contemporaine, l’auteur propose ici un bel aperçu de la conception augustinienne de l’amitié : s’il n’a pas écrit de traité particulier sur l’amitié, l’évêque d’Hippone par ses riches expériences en ce domaine s’est en effet beaucoup interrogé sur le sens chrétien de l’amitié.

A travers l’évocation bien-sûr des Confessions (notamment l’exemple de l’amitié d’Augustin et l’Alypius) mais aussi de textes moins connus sur ce thème (comme les Soliloques, le Sermons 361, ou le Commentaire de l’épître de saint Jean) Jean-François Petit montre que saint Augustin ne se contente pas de réutiliser la conception antique (en particulier aristotélicienne) de l’amitié, mais l’élargit et l’approfondit.

Il l’élargit au plus grand nombre : « aimez tous les hommes, même vos ennemis, non parce qu’ils sont vos frères, mais pour qu’ils le deviennent ; chaque fois que vous aimez un frère, vous aimez un ami » (Commentaire de l’épître de saint Jean XL, 7, cité p.163).

Il l’approfondit en enracinant l’amitié dans l’amour du Christ, lui qui nous a appelle ses amis. L’amitié humaine peut ainsi devenir théophanie, manifestation de Dieu dans notre vie. « Pour Augustin, en aimant un ami que nous voyons, du même coup nous voyons Dieu puisque nous voyons la charité et que Dieu  habite en nous » (p.111).

L’auteur propose enfin tout particulièrement aux religieux l’amitié augustinienne ainsi esquissée, ad intra comme lieu où se révèle la proximité de Dieu, et ad extra comme lieu d’évangélisation : « Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c'est l'amour que vous aurez les uns pour les autres. » (Jn 13,35).

La mérite de cet ouvrage est  donc de nous rappeler avec saint Augustin que l’amitié est un don de Dieu et une exigence pour mettre Dieu au centre de nos relations : « Celui-là aime vraiment son ami, qui aime Dieu dans son ami, parce que Dieu vit en lui ou pour qu’il vive en lui » (Sermon 361.1)

petit-saint-augustin-et-l-amitie-couverture

petit-saint-augustin-et-l-amitie-dos

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !