2018 05 06 architecture theologique1À la fin du XVIIÈ siècle, l'abbaye de Mondaye se heurte à l'usure du temps. Les frères, quoique peu nombreux et dotés de peu de revenus, décident de démolir tous les bâtiments et de les reconstruire. Le prieur de l'époque, frère Eustache Restout, est un artiste complet : architecte, peintre et décorateur, c'est lui qui pilote la reconstruction, et c'est donc à lui que nous devons l'abbaye de Mondaye, telle qu'elle se présente aujourd'hui, avec une beauté simple, digne et indémodable. Restout est le nom de l'élégance de l'architecture classique française du début du XVIIIÈ siècle.

Parce que c'est un religieux qui a conçu l'abbatiale, nous pouvons affirmer que les pierres disent quelque chose du mystère de Dieu, comme si une théologie se dissimulait dans l'agencement des pierres. Une théologie architecturale, ou une architecture théologique, en quelque sorte.

Il est aisé de vérifier la justesse de ce concept. En effet, ce qui attire instantanément le regard lorsqu'on entre dans l'église, c'est le Christ mourant sur la Croix, située au fond du choeur. Le mystère du calvaire nous saisit dès que nous franchissons le portail, sonnant comme un rappel de la mort de notre Seigneur, le Vendredi saint.

Si nous baissons un peu les yeux, nous ne pouvons pas rater l'autel, massif et situé au beau milieu du sanctuaire. Dans cet autel s'exprime, à notre avis, le génie visionnaire du RP. Restout : il a la forme d'un tombeau, et correspond bien à ce que les architectes appellent un « autel sépulcral ». Notre Seigneur repose donc au tombeau, dans lequel il a été déposé après avoir été détaché de la Croix. Observons plus finement, et remarquons que le tableau qui orne le maître-autel côté nef représente justement la mise au tombeau du Christ. 

2018 05 06 architecture theologique3

D'ailleurs, à l'extrémité gauche du tableau, la porte du tombeau est ouverte, et un personnage s'apprête à saisir Jésus par les chevilles, pour l'y introduire. La peinture rejoint ici l'architecture : c'est dans cet autel que Jésus est mis au tombeau, ce qui nous confronte au silence du Samedi saint.

Or, tous les jours, les prêtres célèbrent la messe, qui est le mémorial de la Passion, de la mort et de la Résurrection du Seigneur, sur cet autel. Chaque jour est donc Pâques, et le Christ se rend présent sous les espèces consacrées du pain et du vin.

Le RP. Restout a ainsi inscrit un véritable triduum pascal au cœur de l'abbatiale de Mondaye, et propose à tous ceux qui entrent dans cette église une authentique catéchèse au sujet de ce qui constitue le cœur de la foi chrétienne. Lui-même repose dans l'église, au bas du sanctuaire. En passant près de sa tombe, remercions-le pour son oeuvre, qui est une grandiose invitation à la prière, et plus encore, à entrer pleinement dans le mystère de la Résurrection. 

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme