Imprimer

Gauthier de Saint-Maurice- Laon (F)

Date: Sam. 5 Oct, 2019
Durée: Tous les jours
Information de contact: Ardura A 321 & B 64-66, Goovaerts I 295-296 & IV 84, Hugo I 57-59, Le Paige 445-454, Lienhardt 285, Petit 49, Van Craeywinckel II 527, Van der Sterre 98, Van Spilbeeck 75

En 1124, Barthélemy de Joux, évêque de Laon, fit appel à saint Norbert pour réformer l’église Saint-Martin. Il y envoya une petite communauté de chanoines et la plaça sous la direction de Gauthier de Saint-Maurice. Le charme de Gauthier, joint à la grâce divine, fut tel qu’en douze ans il avait réuni plus de 500 serviteurs de Dieu. Les débuts s’avérèrent cependant difficiles. Sous la conduite de Gauthier les frères allaient ramasser du bois mort afin de le vendre à la ville pour se procurer du pain.

Mais de tels efforts portèrent du fruit et Saint-Martin ne tarda pas à devenir un centre spirituel rayonnant. De son sein sortirent treize abbayes. A l’image de Hugues de Fosses, Gauthier était un partisan résolu de la vie contemplative. La fécondité de son abbaye témoigne de la justesse de cette intuition. Son prestige s’accrût considérablement du fait qu’il succéda en 1251 à Barthélemy de Joux sur le siège de Laon. Il fut encore, comme évêque, fondateur de plusieurs abbayes de l’Ordre, et le propagateur zélé de la foi chrétienne en plusieurs contrées, même au delà des mers. Gauthier mourut le 13 juillet 1173 au terme de dix-sept années d’un fécond épiscopat. Il fut enseveli dans l’église abbatiale de Prémontré, à gauche du maître-autel.