Intention de prière ?

Les premiers missionaires de Berne (NL) en Inde : Constant Bazelmans, Gerard Laane, Ignace Dubbleman

Date: Mer. 25 Sep, 2019
Durée: Tous les jours
Information de contact: Van den Hurk, Berne (1978) 7-17 (Weesie)

Le 25 septembre 1923 partirent les premiers missionnaires de l’abbaye de Berne pour l’Inde. Au total, 50 religieux de l’abbaye sont allés dans cette mission lointaine. Ils ont implanté l’Eglise à Jabalpur, et fondé la canonie de Jamtara.

Constant Bazelmans, né à Zeelest le 13 janvier 1888, commença son noviciat à Berne le 8 octobre 1907 ; Ordonné prêtre en 1913, il fut successivement enseignant au lycée de l’abbaye, maître des jeunes clercs, et co-recteur de l’école latine de Gemert. Lorsqu’on décida de commencer la mission en Inde, il fut désigné comme supérieur de cette mission. Le pape Pie XI le reçut alors en audience. Au début, les premiers missionnaires prémontrés travaillèrent dans la mission des pères de Mill Hill de Madras. Le P. Constant y érigea un petit-séminaire pour la formation du clergé indigène, dont il devint le régent. En 1929, on confia à Berne une mission autonome à Jabalpur. Il y fonda une primary school. Lorsque le district fut élevé en 1932 au rang de préfecture apostolique, le Père Bazelmans en devint l’administrateur apostolique provisoire. Avec l’intention de collecter des fonds pour les œuvres de la Mission, il partit en 1940 pour les Etats-Unis. Il rentra enfin au Pays-Bas en 1944, où il se dépensa, en tant que procureur des Missions, pour les œuvres de ses frères en Inde.

Gerard Majella Laane. Né le 21 juin 1893, il entra à l’abbaye de Berne le 8 octobre 1916, et fut ordonné prêtre le 10 juin 1922. Avec ses deux confrères, il partit pour l’Inde le 25 septembre 1923, mais fut obligé de retourner aux Pays-Bas l’année suivante. Il se dévoua ensuite dans la pastorale, d’abord aux alentours de l’abbaye puis dans diverses paroisses. Il fut pendant 16 ans curé à Engelen. Il mourut à l’hôpital Saint-Joseph de Eindhoven le 13 juillet 1971.

Ignace Dubbelman. Né à Rotterdam le 12 octobre 1894, il reçut l’habit de l’Ordre à l’abbaye de Berne le 8 octobre 1914, et fut ordonné prêtre le 15 août 1920. Pendant trois ans il enseigna au lycée de l’abbaye la doctrine chrétienne et la géographie, dans les petites classes.

Conjointement avec Constant Bazelmans et Gérard Laane, il partit pour l’Inde le 25 septembre 1923. Il travailla au début dans la mission des pères de Mill Hill à Madras. Il évangélisa les parias, quatre années durant. Lorsque la mission autonome fut confiée à Berne, il partit pour Jabalpur, et c’est lui qui fut choisi en 1932 pour être le premier préfet apostolique de cette mission. Il fut installé le 11 juillet 1932, en la fête de saint Norbert. Lorsque le Saint-Siège érigea Jabalpur en diocèse, Mgr Dubbelman reçut le sacre épiscopal, le 18 juillet 1954. A la demande de Rome, il développa l’activité missionnaire surtout dans les tribus des Gonds et des Baigas. Grand nombre de nouvelles missions furent fondées et pourvues de petites écoles et de dispensaires.

La forte extension de l’œuvre missionnaire et la situation politique en Inde – où l’on empêchait de plus en plus l’arrivée de missionnaires étrangers – accentuèrent la nécessité de former un clergé indigène. Mgr Dubbelman fonda alors, en 1951, le petit-séminaire de Saint-Augustin, et envoya les clercs, pour la théologie, au séminaire de Ranchi. L’évêque consolida aussi l’avenir de son Eglise par deux fondations importantes. En 1959, d’une part, avec l’aide du médecin Jan van Schijndel, l’hôpital de Katra fut fondé à Jabalpur : les soins donnés aux corps y témoignèrent de la charité de l’Eglise. D’autre part, en 1962, après mûre réflexion, on fonda le prieuré Saint-Norbert de Jamtara. En prémontré authentique, Mgr Dubbelman voulut enraciner la vie norbertine en Inde et pourvoir son diocèse d’une réserve d’hommes apostoliques.

Ignace Dubbelman participa en 1962 et 1963 aux deux premières sessions de Vatican II. En 1964, il fut frappé d’une hémorragie cérébrale et reçut un évêque coadjuteur. En 1965 il vint pour la dernière fois dans son abbaye de Berne, et donna sa démission de son siège épiscopal.

Pendant toute sa vie, Ignace Dubbelman fit une confiance illimitée à la Providence divine, tout en exigeant beaucoup de lui-même. Par une distribution sévère de son temps et une ponctualité parfaite, il put soulever des montagnes de travail. Dans son ordre du jour, la sainte Messe, la méditation, le bréviaire et le rosaire avaient une place immuable. Il était avant tout un religieux, un homme au travail continu, sans extravagance.

L’évêque prémontré vécut le temps de son éméritat dans le petit-séminaire Saint-Augustin qu’il avait fondé. Il mourut le 20 décembre 1977, âgé de 83 ans. On l’ensevelit dans la cathédrale, devant l’autel de la Sainte Vierge. Mgr Dubbelman avait passé 54 ans en Inde, et pris la nationalité indienne en 1950, devenant Indien avec les Indiens.

Recherche d'événement

Nos prochaines sessions "Retraites spirituelles"

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !
Prochain Mondaye jeunes

tract inscription 31 10 2019