Jour

Bienheureux Hroznata - Tepl (CZ) (Tous les jours)

Le noble tchèque Hroznata naquit vers 1160. Depuis sa jeunesse, il bénéficiait d’une protection particulière de la sainte Vierge. Il reçut une éducation soignée à Cracovie, où vivait sa sœur Woyslawa, mariée au préfet de la ville. Il apprit la diplomatie, l’art militaire et l’administration. Hroznata se maria, mais perdit fort peu de temps après son épouse et son jeune fils. Il décida alors de ne pas contracter de nouvelle alliance et de fonder un monastère, qui serait son héritage spirituel. En 1193, il édifia l’abbaye de Telplà et la dota de ses biens. Quand le légat pontifical mobilisa les chevaliers pour participer à la croisade, Hroznata fit le vœu d’aller en terre sainte pour libérer le tombeau du Christ. Il se mit en route avec ses propres troupes vers Brindes. Passant par Rome, il fit confirmer par le pape sa fondation de Teplà. Et voici qu’en Italie du Sud, la croisade fut dissoute, avant même d’embarquer. Revenu à Rome, Hroznata obtint la dispense de son vœu de croisade, à condition qu’il fît une fondation de moniales. D’accord avec sa sœur, devenue veuve entre temps, il fonda en 1197 la maison de Chotesov. Le désir mûrissait dans son cœur de devenir lui-même religieux. Il se rendit une nouvelle fois à Rome, où le pape Innocent III lui imposa l’habit blanc des prémontrés. Hroznata devint ainsi frère convers dans son abbaye. Considérant son expérience des affaires, l’abbé Jean le nomma administrateur des biens de l’abbaye. Mais surgit bientôt un différend entre l’abbé et l’administrateur : amoureux de la paix, Hroznata se retira chez les sœurs de Chotesov, où vivait sa sœur. La querelle fut d’ailleurs bientôt oubliée, et la communauté accueillait son fondateur à bras ouverts. En 1217, comme il était en route vers Teplà, il fut pris en otage par des brigands, qui l’enfermèrent dans une bastide et demandèrent une rançon. Comme Hroznata refusait que l’abbaye payât quoi que ce soit, les ravisseurs le laissèrent mourir de faim. Les religieux ne purent racheter que sa dépouille mortelle, et l’ensevelirent devant le maître-autel de l’abbatiale. Hroznata fut vénéré comme un saint à cause de sa charité, de son humble serviabilité et de son martyre. Le Pape Léon XIII l’a béatifié le 14 juillet 1897. En 1994, il a été proclamé patron du nouveau diocèse de Pilsen. On attend maintenant sa canonisation.

Bienheureux Henri - Wedinghausen (D) (Tous les jours)

Le comte Henri Ier de Arnsberg, de la maison de Guick, fonda une abbaye dans sa villa de Wedinghausen, à l’exemple de son parent Godefroid de Cappenberg, en mémoire de ses aïeux, qui avaient leur sépulture dans une église de l’endroit dédiée à saint Laurent. La fondation fut confirmée par l’archevêque de Cologne, le 27 février 1173. En 1185, après la mort de son épouse, Henri entra lui-même à l’abbaye, de même que son frère Richard. Avec son accord, l’abbaye, qui était un monastère double, fut transférée en 1193 à Rumbeck, mais dès avant 1196, les chanoines étaient de retour à Wedinhausen tandis que les religieuses demeuraient à Rumbeck. Henri mourut le 8 janvier 1200. On le vénère comme bienheureux.

Catégories

Recherche d'événement

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !