Intention de prière ?
Jour
 
Lun. 16 Sep, 2019

Jules van Beurden - Berne (NL) (Tous les jours)

Joseph van Beurden est né à Kaatsberg le 26 décembre 1878. Il reçut l’habit blanc à Berne en 1898 avec le prénom de Jules. Ce jeune religieux qui avait rêvé de devenir missionnaire auprès des prémontrés en Amérique latine, fut envoyé par son abbé à Rome où il obtint le doctorat en philosophie de l’université Grégorienne. A Rome, il est fasciné par la pensée philosophique de Désiré Mercier, le futur cardinal-archevêque de Malines. Pour son cours de philosophie, par la suite, il traduira du français au néerlandais trois ouvrages de Mercier. Le frère Jules est ordonné prêtre en 1904. En 1910, son confrère Nouwens devient procureur de l’Ordre, et il lui succède dans la fonction de conseiller spirituel des classes moyennes du diocèse de Bois-le-Duc. Il avait reçu de ses parents le sens nécessaire à la compréhension des besoins de cette catégorie de la société, et parlait son langage. Le père Van Beurden était d’un naturel simple et avenant, amical et tolérant. Bien vite, il perçut le besoin d’une solide formation. Ainsi prirent forme en 1914, sous les auspices de la « Hanse », les écoles spéciales de commerce. A bicyclette, en train ou en tram – et plus tard dans une chevrolet mise à sa disposition par le mouvement – il se rendait de réunion en réunion. Il avait un don pour écouter, et pesait bien ses points de vue. Il participa à des réunions politiques à Rome et à Paris, écrivit de nombreux articles sur les questions sociales. En outre, on lui doit plusieurs ouvrages, tous travaux qui ne l’empêchèrent pas d’enseigner, chaque semaine, la philosophie et la sociologie aux jeunes frères de son abbaye.

En 1926, il participa à la fondation de la Banque des classes moyennes, et en 1929, à l’érection du Service des classes moyennes, un bureau d’informations. Afin d’assurer l’avenir, il forma en 1932 la « Jeune Classe Moyenne diocésaine de Bois-le-Duc (Bossche Diocesane Jong Middenstand) qui s’étendit l’année suivante à tout le pays. Il regretta que de nombreux membres de ces classes moyennes ne voulussent pas s’y affilier, et il ne réussit pas non plus à protéger vraiment les petits commerçants contre les entreprises des grands magasins. Jules Van Beurden resta, malgré les nombreux éloges qu’il reçut, un homme humble toute sa vie. Il avait à cœur d’être un bon prêtre, et c’est dans son abbaye qu’il se sentait le mieux à l’aise. Ce prémontré méritant est décédé à Berne le 16 septembre 1945. Tous les Pays-Bas catholiques lui sont restés reconnaissants.

Catégories

Recherche d'événement

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !