f julienDans l’évangile selon saint Matthieu, Jésus invite ceux qui ont visité les malades à se joindre à lui dans le Royaume des cieux. C’est bien peu de chose que de visiter un malade. Il suffit d’être présent, d’écouter, de faire preuve de gentillesse et délicatesse. Pourtant, Jésus nous dit que c’est lui-même qui est présent en celui qui souffre. Il n’y a pas besoin de grand discours, ou même de grandes prières. Je visite les malades de l’hôpital de Bayeux chaque semaine. Comme visiteur, je suis là pour réconforter, aimer et écouter. Je prie si la personne le désire, sinon, je l’assure toujours de ma prière. Si une personne malade ne veut pas me voir, c’est son droit et je le respecte ; mais cela est rare, car les gens que je rencontre sont toujours heureux d’avoir un peu de visite en plus de celle de leur famille, car les jours son longs à l’hôpital.

Visiter les malades me fait toucher ma propre pauvreté, car si le médecin guérit, ce n’est pas mon cas. Je suis seulement là pour la personne que je rencontre. Mystérieusement cela suffit et les personnes visitées sont reconnaissantes que nous venions les mains vides, sans rien demander, juste pour eux parce qu’ils sont malades. Aussi, moi qui ne propose rien, je reçois beaucoup, et j’aide comme je peux chacun à porter le poids de sa maladie, ses angoisses, la peur de la souffrance et de la mort.

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme

Partager !
Port du masque

Le COVID 19 continue de se propager.

Accroissons notre vigilance dans le respect des gestes barrière.

Le port du masque est OBLIGATOIRE dans l’église pendant la messe et les offices.

Merci de votre compréhension.

Ordinations diaconales

Chers amis internautes, 

La communauté vous informe que l'ordination diaconale de frère Norbert et frère Foucauld, qui devait avoir lieu le 11 novembre, est reportée au mercredi 30 décembre à 15h. 

Vous pouvez compter sur notre prière!