Plusieurs fois restauré, l’orgue de Mondaye a perdu au long des siècles la quasi totalité de ses jeux d’origine :

  • dans les années 1866, l’orgue subit des transformations et une importante réfection par MENARD.
  • vers 1888 a lieu une restauration par MUTIN.
  • entre 1935-1937, P.M. KOENIG effectue des travaux de réparation.
  • en 1947, P.M. KOENIG apporte des transformations radicales à l’orgue Parisot.
  • entre 1963 et 1965, GONZALES réalise une reconstruction de l’orgue sur le projet de N. Dufourcq.

Enfin, entre 2001 et 2004, l’entreprise J.B. BOISSEAU - J.M. GABORIT facteurs d’orgues à Béthines (Vienne), a magnifiquement mené un travail de restauration de l’orgue dans l’esprit de ce qu’il devait être lors de sa construction. Ils ont apporté à l’orgue quelques améliorations, que l’on retrouve sur certains instruments français et surtout du dernier tiers du XVIIIe siècle

« Guibray est le frère jumeau de Mondaye et le meilleur modèle pour la restauration de ce dernier. Nous nous y sommes constamment référés, notamment lors de toute hésitation ou question : c’est l’oeuvre la mieux conservée de PARISOT, quasi contemporaine de Mondaye et possédant à peu près 70 % de matériel authentique. Guibray nous a fourni toute la connaissance nécessaire pour remettre Mondaye dans une configuration très proche de son état d’origine (mécanique, tuyauterie, harmonie). »
Jean-Marie GABORIT

L’instrument comprend près de 2358 tuyaux et 37 jeux répartis sur 4 claviers et un pédalier.

Pour l’établissement du projet de réhabilitation de l’instrument, il a été tenu compte des éléments historiques existants, à savoir :

  • la capacité des deux corps du buffet ;
  • le sommier du Positif de 11 registres ;
  • les différentes séries de tuyaux anciens de PARISOT à reclasser, ainsi que ceux de MÉNARD, de belle qualité (Cornet).

Les sommiers du Grand Orgue n’ayant que 11 registres et ne permettant pas de retrouver une composition complète avec fonds, anches, cornets, mutations simples et composées, il fut décidé de reconstruire ce sommier et de prévoir la présence d’un Bourdon de 16, la place dans le buffet le permettant, tout en installant de part et d’autre du Grand Orgue une nouvelle pédale de 5 jeux indispensables.

En effet, l’édifice réclame un orgue de 8 pieds avec Bourdon de 16 pour un bon rendu sonore à sa dimension, et le projet n’étant autre qu’une reconstruction avec intégration des éléments anciens encore existants, l’extension vers le grave par la présence de 2 Bourdons de 16 ne peut qu’être considérée comme un plus qui ne gêne en rien la réhabilitation des parties historiques.

Ecouter l'orgue Parisot

Click

Acheter le CD

Désormais vous pouvez écoutez l'orgue Parisot chez vous !

Toute la majesté de ce merveilleux instrument est capturée sur les différents CDs enregistrés ces dernières année. Françoise Valognes-Thomas propose l'interprétation de nombreuses pièces.

Il est possible de commander ces CDs sur la Boutique en ligne.

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par emaillogonormandiequalitetourisme logoabbayesnormandes