Norbert de Xanten, né en 1080, au temps de la féodalité et des Croisades, est un riche et brillant seigneur allemand, chanoine de la Chapelle impériale. En 1115, une conversion foudroyante , qui lui révèle l’amour de Dieu et lui montre la légèreté de sa vie, le conduit au sacerdoce et à une existence itinérante de prédicateur : Norbert est devenu pauvre pour le Christ, brûlant d’annoncer l’Évangile, soucieux de la réforme des mœurs du clergé de son temps et de la liberté de l’Église - très liée alors au système féodal. C’est la grande époque des fondations nouvelles : la Chartreuse, Camaldoli, Cîteaux, les ordres militaires... A son tour, Norbert, encouragé par l’évêque Barthélémy de Laon, fonde en 1120, dans l’actuelle forêt de Saint-Gobain (Aisne), une maison pour les chercheurs de Dieu.

Le lieu-dit s’appelle Prémontré, c’est le début d’une très grande aventure. Assez vite, le rayonnement exceptionnel de Norbert et de sa communauté font tache d’huile : d’autres maisons se fondent ou s’agrègent à la famille de Prémontré. Norbert voyage à travers toute l’Europe pour prêcher et recruter des frères, pour établir de nouvelles maisons, pour combattre les hérésies aussi - notamment celle de Tanchelin à Anvers, en 1124. Mais Norbert doit quitter Prémontré en 1126, pour devenir archevêque de Magdebourg en Saxe. On le voit désormais se battre aux côtés de saint Bernard pour assurer le bon droit d’Innocent II contre l’antipape Anaclet. Il accompagne l’empereur Lothaire à Rome en qualité d’archichancelier de l’Empire. Ayant contracté la malaria en Italie, il meurt, épuisé par une vie sainte d’ascèse et d’activité exceptionnelle, en 1136.

L’Ordre de Prémontré

Norbert est mort trop tôt pour connaître le développement magnifique de son ordre. Cent ans après sa mort, l’Ordre de Prémontré compte environ six cents maisons dans tout l’Occident, de l’Écosse à l’Italie, de la Bretagne à la Pologne et jusqu’en Terre Sainte et à Chypre. Norbert a donné aux siens la Règle de Saint Augustin (IVè siècle), qui fait d’eux des chanoines réguliers, attachés par leur profession religieuse à l’église et aux frères de leur abbaye.

A la différence des moines (chartreux ou bénédictins par exemple) les chanoines prémontrés unissent à leur vocation contemplative - de mise en commun des biens, de vie et de prière communes - une vie apostolique (paroisses, hôtelleries, prédications, aumôneries) au service de l’Église.

Jusqu’à la Révolution française, l’Ordre de Prémontré (qui comptait 94 abbayes sur le territoire de l’actuelle France) a été gouverné par un abbé général vivant à Prémontré. Aujourd’hui répandu dans les cinq continents, l’ordre de saint Norbert a sa maison généralice à Rome.

Sans spécificité étroite mais désireuses de servir l’Évangile en actes, les communautés prémontrées, souvent très implantées dans la vie locale de l’Église, obéissent un peu à cette devise qu’on aimait leur donner au siècle dernier : "Prêts à toute oeuvre de bien".

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par emaillogonormandiequalitetourisme logoabbayesnormandes