Jour
 
Mar. 21 Nov, 2017

John O'Mulkerin - Holy Trinity (IRL) (Tous les jours)

John O’Mulkerin, abbé de l’abbaye prémontrée de la Sainte-Trinité, et Gelasius, abbé cistercien de Boyle, sont parmi les premiers martyrs d’Irlande qui furent exécutés sous la reine Elisabeth.

Les deux abbés furent arrêtés pendant qu’ils récitaient ensemble l’office divin. On fit fortement pression sur eux pour qu’ils abjurent la foi catholique et la suprématie du pape de Rome. Honneurs et titres prestigieux leur furent promis s’ils voulaient reconnaître l’autorité d’Elisabeth sur l’Eglise d’Angleterre. Ils repoussèrent cette offre avec indignation. Le doyen Garvey de Dublin, futur archevêque, les menaça d’une mort cruelle en cas de refus. Ils demeurèrent insensibles aux menaces et tentèrent de convaincre le doyen de son erreur. Les abominables tortures qu’ils subirent furent vaines. On les conduisit donc devant le tribunal civil qui les condamna à la pendaison et à l’écartèlement. Sur la route de leur supplice, beaucoup de gens demandèrent leur bénédiction. D’autres, convertis au protestantisme, revinrent à la foi catholique. Sur le lieu de l’exécution, John O’Mulkerin tremblait d’anxiété et craignait de ne pas pouvoir supporter l'épreuve. Gelasius l’encouragea à persévérer dans ce dernier instant. Il lui rappela que le Dieu tout-puissant et la Vierge le conduiraient devant le trône céleste.

Ils furent pendus le 21 novembre 1580 et on les décapita, encore à demi-vivants. Sur l’instance de leurs familles et de leurs amis, on ne les écartela pas et leurs corps purent recevoir une sépulture chrétienne.

Leur procès de béatification fut introduit auprès de la Congrégation des Saints, à Rome, en 1994.

Recherche d'événement

Inscription à la newsletter

Rechercher

Nos coordonnées

Abbaye Saint-Martin de Mondaye
14250 Juaye-Mondaye
Tél. 33 (0)2.31.92.58.11
Fax 33 (0)2.31.92.08.05
Nous écrire par email
logoabbayesnormandes logonormandiequalitetourisme